Serrurerie

Comment choisir un cylindre de porte ?

image article Comment choisir le cylindre d'une porte

Choisir un cylindre de porte n’est pas toujours évident. Il en existe plusieurs modèles avec de nombreuses caractéristiques et spécificités selon les marques.  Aussi, il faut prendre en compte le niveau de sécurité et le prix du dispositif. Pour mieux vous aider dans le choix d’un cylindre, voici ce qu’il faut savoir.

Choisir selon les dimensions

La première caractéristique d’un cylindre est ses dimensions. Sa longueur se mesure au niveau du panneton (au centre du cylindre, il permet le verrouillage du dispositif) jusqu’aux extrémités intérieure (A) et extérieure (B) du cylindre. Ce qui donne une longueur totale A x B. Notez que les longueurs panneton jusqu’à A et panneton jusqu’à B peuvent être identiques. Vous trouverez les dimensions de barillets suivants sur le marché :

  • cylindre 30 x 30 mm
  • cylindre 30 x 40 mm
  • cylindre 40 x 40 mm, etc.

La grande majorité des cylindres sur le marché ont une dimension de 30 x 30.

Choisir selon les caractéristiques

Pour choisir son cylindre, il faut également s’intéresser aux différentes caractéristiques du dispositif : le type de cylindre, le niveau de sécurité, le type de clé qui peut l’ouvrir, etc.

Le type de cylindre 

Il en existe 4 types

  • classique : il possède deux entrées de clé de chaque côté de la porte.
  • débrayable : il possède deux entrées de clé avec la possibilité d’utiliser une clé même si une autre est déjà à l’intérieur du cylindre.
  • à bouton : il dispose en plus des entrées de clés, des boutons d’ouverture et de fermeture.
  • demi-cylindre : il dispose d’une seule entrée de clé.

Le niveau de sécurité

Le niveau de sécurité d’un cylindre est relié au nombre de goupilles qu’il possède. Un cylindre peut avoir 5 à 36 goupilles. Plus les goupilles sont nombreuses, plus il sera difficile de crocheter ou de percer cette serrure. Pour s’assurer d’un maximum de protection, il est préférable d’avoir un barillet avec 6 goupilles minimum.

Certains cylindres sont aussi dotés de mécanisme de sécurité supplémentaire selon le fabricant :

  • anti-crochetage : il s’agit de goupilles actives qui résistent aux pressions. Les barillets possédant ce mécanisme sont difficiles à crocheter.
  • anti-perçage : le barillet est protégé par un disque en acier qui empêche la forêt d’une perceuse de tourner ou qui le fera tourner à vide.
  • anti-casse : le canon est renforcé par un alliage résistant qui résiste à la casse et aux coups de marteau ou de pierre.
  • anti-copiage : Le cylindre ne s’ouvre qu’avec une clé de sécurité. La reproduction de celle-ci se fait uniquement par sa carte de propriété.
  • anti-arrachement : le barillet est conçu en trois parties pour être beaucoup plus résistant. En cas de tentative d’arrachement, il ne peut être déchaussé de la porte.
  • anti-snaping : avec ce mécanisme, le cylindre ne peut être retiré à l’aide d’une pince. En cas de tentative, seule la partie avant se casse, mais le barillet reste verrouillé sur la serrure.
  • anti-bumping : le cylindre est protégé par un alliage résistant qui ne peut se déverrouiller même s’il est frappé avec une clé de frappe ou une clé de percussion.

Le type de clés

En fonction du cylindre, la clé peut avoir de nombreuses caractéristiques : crans, empreintes, bosses, creux, etc.

  • Les clés crantées : ce sont les modèles standards de clé qui ouvrent la plupart des cylindres. Elles sont plates. Ce sont des clés à faible niveau de sécurité, étant donné qu’elles sont facilement reproductibles par n’importe quel serrurier.
  • Les clés paracentriques : ce sont des clés plates crantées au niveau des tranchants pour une meilleure protection contre le crochetage. Il en existe des modèles classiques reproductibles et des modèles brevetés.
  • Les clés réversibles : ce sont des clés qui peuvent actionner le cylindre peu importe la face insérée dans la serrure.
  • Les clés à pompe : ce type de clé ressemble de face à une étoile. Cette caractéristique lui permet d’assurer un niveau de sécurité plus élevé. La reproduction de ce type de clé demande une machine spécifique.
  • Les clés de sécurité : ce sont des clés qui sont vendues avec une carte de propriété. En modèle unique, sa reproduction ne peut se faire que par la présence de cette carte. Elle est reproduite directement chez le fabricant, qui est le seul à pouvoir effectuer la copie de ces clés.

Les gammes de prix

Le prix d’un cylindre de porte dépendra notamment de ses caractéristiques :

  • du type barillet
  • de sa qualité
  • de son niveau de sécurité

Plus le cylindre est sophistiqué, plus son coût sera élevé. Prévoyez environ 15 à 80 euros si vous voulez acheter un cylindre de porte, sans la serrure et hors pose. La pose ou le remplacement varie selon le professionnel. Si vous souhaitez monter la serrure par vous-même, vous pourrez faire des économies.